Le théier comme plante d’intérieur

Par défaut

Cultivez du thé dans votre salon

20151117ALe théier (Camellia sinensis) est un arbre subtropical originaire de l’Asie. On le cultive à grande échelle dans plusieurs pays, notamment la Chine, l’Inde, le Kenya, le Sri Lanka et la Turquie. Et c’est normal qu’il soit cultiver à si grande échelle: après l’eau, le thé est la boisson la plus consommée au monde. Mais nul besoin de faire un long voyage pour voir des plants de thé: vous pouvez en cultiver sur votre rebord de fenêtre aussi.

Une description

Le théier atteint jusqu’à 17 m de hauteur dans la nature, mais est abondamment taillé pour faciliter la récolte, ce qui donne habituellement un arbuste de moins de 1 m de hauteur. Il produit de jolies fleurs blanches avec de multiples étamines jaunes au centre, un peu comme de petits magnolias. Il est d’ailleurs très proche parent du camélia (C. japonica), réputée pour ses fleurs roses, rouges et blanches, souvent doubles, mais les fleurs du théier sont plus modestes.

Le thé que nous consommons est dérivé de ses feuilles et bourgeons: selon le traitement donné, les mêmes feuilles peuvent donner du thé vert, du thé blanc, du thé noir, du thé oolong, etc.

Pour la plupart des lecteurs de ce texte, le théier ne peut se cultiver que comme plante d’intérieur. D’accord, on peut bien le sortir à l’extérieur pendant l’été, mais il fait le rentrer avant les froids de l’hiver. Certaines lignées peuvent survivre dans les emplacements protégés de la zone de rusticité 7, mais en général, c’est dans la région subtropicale, soit en zone 9, que le théier se plait vraiment.

20151117C

Fleurs de théier.

Le théier peut devenir une assez jolie plante verte, avec ses feuilles vert foncé luisant à marge finement dentée… et les plus patients peuvent profiter de ses belles fleurs, mais il faut normalement au moins 7 ans de culture avant d’en voir, du moins, dans la maison.

Pendant l’hiver, donnez-lui un maximum de soleil et, si possible, un emplacement plus frais (5 à 15˚C). Pendant l’été, il peut tolérer plus d’ombrage et est souvent plus heureux à l’extérieur dans un emplacement protégé du soleil de l’après-midi.

Empotez-le dans un terreau pour plantes d’intérieur et arrosez en profondeur quand le terreau est sec au toucher. Une forte humidité est préférable pendant l’hiver et ainsi un humidificateur peut être un atout important. Il préfère une fertilisation légère avec l’engrais de votre choix, du printemps à l’automne. Évitez de le fertiliser l’hiver quand sa croissance est au ralenti.

Le théier préfère un sol acide (un pH de 6 à 6,5)… ce qui est normalement environ le pH des terreaux de commerce. Par contre, l’eau d’arrosage dans beaucoup de municipalités est très dure (alcaline), donc avec le temps, le terreau devient plus alcalin. Un séjour estival sous la pluie peut aider à dissoudre et lessiver les dépôts calcaires qui causent le problème, sinon rempotez annuellement, à la fin de l’hiver, en changeant une bonne partie du terreau.

On peut multiplier le théier par bouturage ou semis. Plusieurs semenciers offrent des graines de théier dans leurs catalogues, dont Richters. On trouve parfois des plants de théier dans les jardineries ou chez les spécialistes en fines herbes, sinon sur l’Internet. Chez Flora Exotica, par exemple.

20151117F.jpgEnfin, pour préparer du thé vert, il suffit de cueillir des feuilles et des bourgeons frais, de les hacher et de les faire infuser dans de l’eau chaude. Pour du thé noir, il faut écraser les feuilles et bourgeons pour les faire brunir avant de les utiliser. La plante réagira à une taille légère en produisant une nouvelle poussée. La saison de récolte peut s’échelonner de mars à octobre. Il n’est pas sage de récolter des feuilles pendant les mois d’hiver.

Il faut admettre qu’un jeune théier ne vous donnera que 1 ou 2 tasses de thé par année, mais à mesure qu’il grandira, la quantité augmentera. Il faudra toutefois plusieurs plantes − et des plantes de bonne taille − pour penser pouvoir boire du thé frais à l’année!

Publicités

Une réflexion sur “Le théier comme plante d’intérieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s