Truc du jour

Quand un arbre pousse trop près d’une maison

20151028AJe reçois souvent des questions au sujet des arbres qui pousseraient trop près de la fondation d’une maison. L’opinion populaire est que cela peut provoquer des fissures dans la fondation, que les racines d’arbres vont carrément pénétrer le béton, prendre de l’expansion et le faire craquer. Mais qu’en est-il vraiment?

Il faut comprendre que les racines des arbres recherchent l’humidité dans le sol. Or, le sol près d’une fondation est plutôt sec, même très sec s’il y a un toit qui déborde, car peu de pluie y tombe. Et une fondation dégage de la chaleur, même en été, asséchant le sol à proximité. Ainsi, quand un arbre commence à pousser près d’une fondation, qu’on l’y ait planté ou qu’il y ait germé tout seul, la majorité de ses racines vont s’éloigner de la fondation ou pousser en parallèle. Elles n’ont aucune affinité pour le béton (trop sec et trop alcalin) et vont plutôt le fuir. Donc, non, les racines n’iront pas s’infiltrer dans les fissures de la fondation et encore moins en créer.

20151028B
Fondation fissurée

Par contre, il y arrive un problème quand le sol utilisé pour remblayer la fondation est argileux (glaiseux). En période de sécheresse profonde, les racines d’un arbre planté près de la maison vont contribuer à assécher le sol. Dans ce cas, le sol se contracte et s’éloigne de la fondation et il peut arriver que la fondation, qui n’est plus retenue par la masse de terre qui la soutenait, se relâche et se fissure. Notez que cela arrivera même s’il n’y a pas d’arbre dans les environs, mais que la présence d’un arbre peut légèrement accélérer les choses.

Une telle situation est essentiellement un défaut de construction. On ne doit jamais remblayer une fondation avec de la glaise, mais plutôt avec du sable ou du gravier. Donc, pour avoir la paix, il faudrait plutôt remplacer le remblai. Si vous décidez de ne pas le faire, il faut vous assurer, en dirigeant une partie de l’eau de ruissellement du toit vers la fondation ou en arrosant le sol à cet endroit, que le sol n’y s’assèche jamais.

Effets secondaires

Essentiellement donc, la présence d’un arbre près d’une maison ne cause pas d’ennuis à la fondation. Mais il y a d’autres facteurs à considérer quand un arbre pousse près d’une maison.

20151028C
Supprimez ou éliminez les branches qui frottent contre la maison.

Les branches de l’arbre peuvent frotter contre les murs ou le toit, surtout par journée venteuse, ce qui n’est pas bon pour l’arbre ni la maison. Il faut alors couper les branches en question, ce qui peut nuire à l’apparence de l’arbre.

Aussi, en grandissant, l’arbre, selon l’espèce et aussi les dimensions de la maison, peut dépasser la hauteur de la maison et ses branches peuvent s’étendre au-dessus du toit. En soi, cela n’est pas nuisible et même, aidera à rafraîchir la maison en été. (On parle d’une réduction des coûts de climatisation de 30% quand une maison est bien ombragée par des arbres.) De plus, un toit ombragé durera plus longtemps qu’un toit constamment exposé au soleil (on se rappelle que ce sont les rayons ultra-violets dégagés par le soleil qui abîment la toiture).

20151028D
Quand les branches débordent sur le toit, il faut souvent nettoyez les gouttières plus souvent.

Par contre, les feuilles de l’arbre ou ses aiguilles (si c’est un conifère) tomberont sur le toit, tout comme de petites branches, et peuvent venir boucher les gouttières. Il est alors toujours sage de nettoyer les gouttières à la fin de l’automne, quand la chute des feuilles est terminée, mais c’est encore plus important quand des branches d’arbre dépassent le toit. De plus, certains arbres laissent tomber aussi des fleurs fanées ou des fruits ou graines à d’autres saisons. Dans ce cas, il devenir souvent nécessaire de nettoyer les gouttières plus d’une fois par année.

20151028A
Cet arbre penche vers la source de lumière.

Mais que penser du pauvre arbre qui pousse très près d’une maison? En général, on préfère qu’un arbre soit symétrique, avec un tronc bien droit et des branches de longueur assez égale toute autour, mais les murs de la maison créeront de l’ombre. L’arbre aurait alors tendance à se pencher dans le sens contraire de la maison, vers la source de lumière. Les branches seront moins nombreuses et plus courtes du côté du mur et mourront plus jeunes que les branches plus exposées au soleil. Donc, la symétrie parfaite qu’on recherche est compromise.

Idéalement, donc, on plantera un arbre à distance de la maison au moins égale à son diamètre futur pour lui permettre de s’épanouir vraiment. Mais si l’arbre est déjà là et que vous l’aimez comme ça, vous n’avez pas à vous presser de l’enlever.

Mais les tuyaux alors?

C’est une autre question complètement, mais voici une réponse rapide.

20151028E
Les racines pénètrent par des fentes, fissures ou brèches.

Certains arbres sont tellement avides d’eau que leurs racines vont tout naturellement avoir tendance à se diriger vers des sources d’eau, ce qui peut être des tuyaux d’eau, d’égout, de drainage, etc. si ces tuyaux sont percés, fissurés ou brisés, ou si les joints sont mal scellés. Le gens s’imaginent que les racines entoureront le tuyau et l’écraseront, mais en fait, les dommages viennent plutôt de racines fibreuses très fines qui pénètrent par de petits trous déjà présents. Une fois dans le tuyau, elles se ramifient, formant des masses racinaires denses qui ralentissent la circulation d’eau et qui peuvent même finir par obstruer les tuyaux. Aussi, les racines qui s’infiltrent s’épaississent avec le temps et créent de la pression sur le tuyau qui peut éventuellement craquer ou s’écraser.

Notez que les racines d’arbres posent rarement de problèmes dans les nouveaux développements où les tuyaux sont faits en PVC (à partir des années 1980 environ). Ce sont les tuyaux en terre cuite surtout, mais aussi en béton, trouvés sur les terrains des maisons plus âgées qui posent problème.

La règle de base est de ne pas planter d’arbres à moins de 3 m de tuyaux souterrains. Et certains arbres sont plus avides d’eau que les autres et plus portés à causer des problèmes. Mieux vaut les éloigner d’au moins 10 m. D’ailleurs, certaines villes défendent de planter certains arbres, notamment les peupliers, les grands saules et l’érable argenté, ou exigent de les planter une très grande distance des tuyaux (jusqu’à 25 m dans certains cas!).

N’oubliez pas que la présence d’arbres est bénéfique pour votre maison et augmente sa valeur. Il ne faut pas hésiter d’en planter… mais mieux vaut choisir des variétés convenables et les planter sous les conditions qui leur conviendront.

243 comments on “Quand un arbre pousse trop près d’une maison

  1. Bonjour,
    J’aimerais planter un cerisier qui devrait faire 6 m de haut à maturité à environ 4m20 du drain qui entoure ma maison et un peu plus loin, un brugnonier à un peu plus de 3m de ce drain.
    Y-a-t-il un risque que à cette distance les racines de ces 2 arbres soient attiré par l’humidité du drain et viennent le boucher dans le futur ? Devrais-je plutôt privilégier l’un des 2 arbres ou il n’y a pas de soucis avec les 2 ?
    J’hésite vraiment car je ne voudrais pas faire de bêtises et prendre le risque d’avoir des dégâts par l’un des deux arbres.
    En vous remerciant de vos conseils et vos explications.

  2. BÉNARD ELODIE

    Bonjour,
    J’aimerais planter des frangipagniers dans mon jardin. Le problème c’est que je n’ai pas beaucoup de distance entre les façades de ma maison et aussi du jardin à la clôture.
    Pensez-vous que je puisse les planter sans que par la suite qu’il y ai un risque que les racines fragilisent les murs et fondations de notre maison ?
    À combien de mètres dois-je les planter ?
    Si construction d’une future petite piscine, à combien de mètres entre les frangipaniers et la piscine ?
    Les racines de cette arbuste sont t’elles denses et invasives ?
    Vous remerciant.
    Belle journée.
    Élodie.

    • Il y a peu de risque pour les fondations, mais plutôt que les branches frôlent la structure. Mieux vaut, pour cette raison, laissez au moins 7 m entre les murs et l’arbre.

  3. Merci à vous.

  4. Bonjour, merci pour votre billet très instructif ! Je me demande comment peut on savoir quels sont les arbres qui sont plus avides d’eau? Par exemple, j’aimerais mettre un figuier à 3m de ma maison (dans une maison des années 1970 avec vieux tuyaux), est-ce que cela pourrait convenir? Belle journée 🙂

    • Peu d’arbres ont des racines très avides de l’eau. Il s’agit généralement d’arbres qui, dans la nature, poussent dans des emplacements plutôt humides, comme les peupliers, les saules et les aulnes. Les figuiers sont peu avides d’eau.

      • Un grand merci pour votre réponse 🙂 Je vais donc tenter le figuier à 3 m de ma maison 👍

  5. Bonjour je souhaiterais construire ma maison sur un terrain situé à la lisière d’un bois. Le terrain est du type argile aléa fort. Quelle distance idéale pour implanter ma maison?
    merci d’avance pour votre réponse.

  6. Linda Boyte

    Bonjour,

    Je me questionne par rapport à un arbre qui se retrouve à 1 pied de la fondation – selon moi c’est un érable à Giguère. Peut-il avec les années grossir suffisamment et briser les drains sortants et entrants de la maison. Dois-je l’abattre? Il est déjà à 11.5 mètres de haut et de 15 cm diamètre = ou -. Est- ce que c’est à un arbre à bannir près de la maison à cause de sa croissance rapide? Je pense…

    Merci pour l’attention portée à ma question.

  7. Bonjour, ma maison est en cours de construction en limite séparative et il y a un bouleau blanc à 2.5 m de la limite séparative. Je ne peux donc pas l’abattre, le propriétaire du terrain sur lequel est l’arbre s’engage à élaguer régulièrement les branches qui donnent sur la facade. Ma crainte concerne les fondations de ma maison qui sont à 1,4m d’encastrement dans le sol de type argileux. Y a-t-il une crainte d’assèchement du sol, le bouleau blanc est-il avide d’eau ?

  8. Anonyme

    Merci pour vos explications !!

  9. martine verger

    bonsoir, je voudrais planter un bougainvilliers de Mèze le long de ma maison d’habitation et je voudrais savoir s’il n’y a pas de risque pour mes fondations et éventuellement mes canalisations??? Merci pour votre réponse

  10. Ouail Filiachi

    J’ai de la mousse qui pousse sur les bardeaux d’asphalte. Est ce que c’est dû principalement a cause des arbres qui entourent la maison?

  11. Anonyme

    Bonjour j’ai un camélia plante contre mur de maison y a t’il un risque pour les fondations

  12. Linda Boyte

    Bonjour, j`ai un cèdre près de la maison (il est seul) – est-ce qu ìl y a un risque pour le drain français?

  13. Linda Boyte

    merci beaucoup pour votre réponse bonne journée

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :