Non catégorisé

Pourquoi enlever les supports à pivoine à l’automne?

504.K

Si vous avez placé un support à pivoine au printemps pour aider votre pivoine à se tenir debout, peut-être que vous apprêtez à l’enlever pour l’hiver. Après tout, la vaste majorité des jardiniers le font. Puis le posent de nouveau au printemps. Mais pourquoi?!

Comme votre pivoine repoussera au printemps, exactement à la même place, non seulement l’an prochain mais probablement pendant les prochains 40 ans, il me semble que c’est plus commode laisser les supports là en permanence, été comme hiver. Après tout, qu’est-ce que cela vous donne d’enlever un tuteur à l’automne pour le remettre au printemps, sinon plus de travail?

Journaliste et blogueur horticole, auteur de 65 livres de jardinage, conférencier et vulgarisateur hors pair, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, nous a quitté en octobre 2022. Reconnu pour sa grande générosité, sa rigueur et son sens de l'humour, il a touché plusieurs générations de jardiniers amateurs et professionnels pendant 40 ans de carrière. Grâce à son fils, Mathieu Hodgson, et une équipe de collaborateurs, le blogue jardinierparesseux.com continuera sa mission de démystifier le jardinage et le rendre plus accessible à tous. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2800 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

5 comments on “Pourquoi enlever les supports à pivoine à l’automne?

  1. Parce qu’avec le poids de la neige le tuteur s’enfonce dans le sol et qu’on printemps il est parfois difficile voir impossible de le remonter à sa place.

  2. Parce que les supports dépassent assez longtemps et gâchent le spectacle du jardin sous la neige.

    • Une question de goût alors. S’ils vous dérangent, enlevez-les. Il y a tellement de choses fascinantes sur mon terrain l’hiver qu’un tuteur ou deux ne dérange pas.

  3. Lucie Landry

    J’adore votre sens de l’humour et de la paresse, M. Hodgson! Mais je crois que Valérie a un bon point, là…

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :