Truc du jour

Pas trop tard pour sauver votre pénnisetum rouge

20151020AD’accord, il a peut-être eu du gel dans votre jardin (il a déjà gelé plusieurs fois chez moi), mais il n’est pas encore trop tard pour sauver votre pénnisetum rouge (Pennisetum x advena ‘Rubrum’, anciennement P. setaceum ‘Rubrum’).

Cette magnifique graminée, au feuillage rouge pourpré et aux épis floraux en forme de queue de renard qui dansent au moindre vent, est très populaire comme plante de platebande et de contenant pendant l’été. On la vend toutefois comme annuelle et donc la plupart des jardiniers présument qu’elle mourra à la fin de la saison et ainsi la laissent geler. Mais elle n’est pas une véritable annuelle, mais plutôt une graminée vivace peu rustique (environ zone 8) qu’on peut faire hiverner dans la maison dans les régions aux hivers froids.

De plus, le pénnisetum rouge peut tolérer quelques degrés de gel (jusqu’à -10˚C environ). Donc, il est probablement encore possible de rentrer votre plant pour l’hiver… si vous agissez rapidement, avant que le vrai froid s’installe.

Un hivernage facile

Si la plante est en pot, il suffit de la rentrer comme tel. Si elle pousse dans une platebande, déterrez et empotez-la.

Pour aider la plante à s’acclimater aux conditions d’intérieur, rabattez le feuillage et les tiges florales à 3 à 5 cm du sol. Placez la plante tout près d’une fenêtre ensoleillée dans une pièce chauffée (température nocturne minimum: 5˚C). Arrosez la plante quand son terreau est sec au toucher. Ne fertilisez pas, pour l’instant: vous ne voulez pas encourager une croissance rapide et étiolée pendant que le soleil est si faible.

20151020B
Les feuilles repousseront peu à peu au cours des semaines qui suivent la rentrée.

Votre pénnisetum repoussera peu à peu après sa taille sévère, mais son feuillage sera sans doute vert ou à peine un peu rougeâtre: c’est une exposition au soleil direct, à l’extérieur, qui lui fera prendre sa belle coloration estivale. Dans la maison, votre plante ressemblera essentiellement à une potée de gazon vert!

Au mois de mars, divisez la touffe pour en faire plusieurs plants et empotez les divisions chacune dans son propre pot: ainsi vous autres plusieurs pénnisetums rouges à mettre dehors l’été prochain!

Quand il n’y a plus de risque de gel, acclimatez les divisions graduellement aux conditions d’extérieur… et voilà! De jolies graminées rouges aux épis dansants qui égaieront vos jardins pendant tout l’été!

D’autres pénnisetums 

20151020D
Pennisetum x advena ‘Cherry Sparkler’

Notez qu’on peut faire la même chose pour d’autres pénnisetums peu rustiques. D’abord, P. x advena ‘Fireworks’ (feuillage panaché rouge et rose), P. advena ‘Cherry Sparkler’ (feuillage panaché rose, blanc et vert) et P. x advena ‘Skyrocket’ (feuillage panaché vert et blanc) sont des mutations du pénnisetum rouge et demanderont donc exactement le même traitement.

20151020C
Pennisetum First Knight™

Les grands pénnisetums pourpres hybrides cultivés pour leur feuillage (ils ne fleurissent pas dans nos jardins), comme P. ‘Prince’, ‘Princess Grace’, First Knight™, etc., exigeront aussi les mêmes soins.

20151020F
Pennisetum glaucum ‘Purple Baron’

Par contre, le mil à chandelle, qui est aussi un pénnisetum (P. glaucum) et et ses sélections ornamentales ‘Purple Majesty’, ‘Purple Baron’, ‘Jade Princess’ et ‘Purple Jester’ sont habituellement cultivées comme annuelles, même dans le Sud: on les maintient d’année en année en récoltant leurs semences et en les ressemant au printemps. Si vous en avez dans votre jardin, vous pouvez récolter des semences maintenant… si les oiseaux ne les ont pas déjà toutes mangées!

7 comments on “Pas trop tard pour sauver votre pénnisetum rouge

  1. Lise Néron

    L’an passe j’avais acheté un plan de lavande. À l’hiver, je l’avais bien protégé et il est mort. Que faire, je suis zonée 3. Merci.

    • La lavande est de zone 6, donc pas bien adaptée à votre région. Par contre, elle est difficile à conserver à l’intérieur. Mieux vaut, si vous voulez tenter de la cultiver de nouveau, la cultivez en pleine terre au plein soleil dans une sol très bien drainé et bien le couvrir d’un épais paillis aéré (satinages, aiguilles de pin, etc.) à l’automne. Avec un peu de chances, la plante sera encore en vie au printemps.

      • Lise Néron

        Merci Larry, je vais tenter de me reprendre l’an prochain..

        Envoyé de mon iPad

        >

  2. Cecile Nadeau

    Le nom du Pennisetum setaceum ‘Rubrum’ est-il devenu Cenchrus setaceus ‘Rubrum’?

    • C’est un sujet encore sous étude. Habituellement, j’attends que The Plant List confirme avant d’accepter, ce qui n’est pas encore fait. En plus, le nouveau nom est probablement Cenchrus x advena ‘Rubrum’: que de confusion!

  3. Gornouille Guylmète

    Tombé juste à point sur le sujet du penisettum…..je me demandais comment le récupérer.
    Merci monsieur Larry.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :