La Cadillac des composteurs

Par défaut
20151016A

Un composteur rotatif fabriqué à partir d’un baril recyclé. Efficace et bon marché.

Le composteur le plus efficace et le plus productif est le composteur rotatif. Il en existe plusieurs modèles, commerciaux ou maison (voici un modèle maison), mais le truc est qu’il tourne sur lui-même, sur place.

21051016B

Un composteur rotatif commercial.

Pourquoi un composteur rotatif est-il avantageux? Parce que tourner régulièrement le compost rajoute de l’oxygène aux matières à composter et la présence d’oxygène stimule le microbes qui font la décomposition, avec comme résultat un compostage plus rapide et plus efficace. Aussi, retourner les matières assure que les ingrédients de l’extérieur du tas sont mélangés avec ceux du centre, assurant que tout se décompose à la même vitesse.

Avec un tas traditionnel, retourné au moyen d’une fourche ou d’une pelle, l’effort est tel qu’on tend à le retourner peu souvent. Et de toute façon, qui a le temps de le faire hebdomadairement comme on devrait le faire? Avec un composteur rotatif bien conçu, retourner le tas est un jeu d’enfant et on peut le faire souvent, même quotidiennement. Le retourner n’est plus désagréable et ne prend que quelques secondes. J’ose même dire que retourner le baril est même agréable! Si vous avez des enfants, ils se battront pour avoir le droit d’être celui ou celle qui retournera le baril!

Si vous retournez votre compost à tous les jours, ou même aux deux ou trois jours, le tas chauffera énormément et le compostage se fera plus rapidement. Les spécialistes disent en 2 ou 3 semaines, mais, pour être plus réaliste, je dirais plutôt dans 4 à 6 semaines… du moins l’été. (La vitesse de compostage ralentit nettement quand il fait frais. Et à la fin de l’automne, quand le composteur rotatif ne chauffe plus, il est temps d’arrêter pour l’hiver.) Vous saurez que le compost est prêt quand le composteur ne dégage plus de chaleur et que son contenu est brun et uniforme; qu’on ne reconnaît plus ses composants d’origine.

20151016C

Composteur d’accumulation.

Attention! Il vous faut quand même une boîte ou tas de compost plus traditionnel dans lequel vous accumulez les déchets, car un composteur rotatif ne commence à être fonctionnel que lorsqu’il contient une bonne quantité de matière organique. Donc, vous le remplissez aux deux tiers avec les matériaux pris dans le tas accumulateur et vous commencez à le retourner. Pendant que votre composteur rotatif fera son travail, vous continuerez à mettre des déchets (de cuisine, de jardin, etc.) dans le tas accumulateur de façon à avoir encore du matériel pour remplir aux deux tiers le composteur rotatif quand vous l’aurez vidé.

Et voilà: pas si compliquée, l’utilisation d’un composteur rotatif, n’est-ce pas?

Publicités

6 réflexions sur “La Cadillac des composteurs

  1. Chantal Bourassa

    Est-ce possible de mettre des produits de poissons et fruits de mer dans le composteur rotatif ?

    Je sais que ces produits produiront des asticots. Et je me disait qu’avec le composteur rotatif je m’éviterait justement de les voir (ou très peu).

    • Si votre composteur rotatif chauffe beaucoup (et il devrait), théoriquement vous pouvez. Les asticots ne pourront pas tolérer la chaleur. Les autorités diront toujours non, pour des raisons de santé, mais… presque tout peut se décomposer dans un composteur qui chauffe!

  2. toinou

    Peut on utilisé un bidon contenant anciennement du liquide de refroidissement après nettoyage au karcher?
    n’es pas dangereux pour la santé?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s