Les vivaces: aucun ménage automnal nécessaire

Par défaut
20151014G

Ne coupez pas les feuilles de vos vivaces à l’automne!

Il n’est pas nécessaire de «faire le ménage» de vos vivaces à l’automne. En effet, cette tradition de couper les plantes au sol à la fin de l’automne est non seulement inutile, supprimer les feuilles fanées est même néfaste pour les végétaux rustiques. Au contraire, ces plantes repoussent mieux si on laisse leur feuillage mourant en place tout l’hiver.

C’est que, d’un côté, les feuilles séchées aident à protéger le plant non seulement contre le froid, mais surtout les soubresauts de température: elles sont un isolant naturel.

20151014A

Le meilleur engrais pour toutes plante est son propre feuillage.

Mais aussi, rappelez-vous un détail qu’on ne souligne jamais assez: le meilleur engrais pour toute plante est son propre feuillage. Ses feuilles contiennent exactement les minéraux qu’il lui faut pour bien pousser et fleurir. Dame Nature a donc prévu un merveilleux système où les vieilles feuilles meurent, mais restent sur place pour nourrir la plante l’année suivante. Pourquoi les jardiniers pensent-ils qu’ils savent mieux faire que dame Nature? Si vous enlevez les feuilles mortes, vous devez les remplacer par un engrais l’an prochain, sinon la plante manquera de minéraux. Vous venez donc de vous donner du travail pour rien (enlever les feuilles, appliquer un engrais) tout en augmentant vos coûts.

Évidemment, il y a des jardiniers qui diront qu’ils font le ménage à l’automne pour ne pas avoir à le faire au printemps, qu’il est plus agréable de ramasser des feuilles relativement sèches (automne) que des feuilles détrempées par un long hiver sous la neige (printemps)… mais c’est signe que ils ne comprennent toujours pas dame Nature.

20151014C

Au printemps, les feuilles de vos vivaces sont souvent tellement décomposées qu’on ne peut plus les reconnaître!

Les feuilles de vos vivaces se décomposent pendant l’hiver. Elles ne sont plus là au printemps ou, si oui, dans un état de décomposition tellement avancé que si vous laissez faire, elle se complétera d’elle-même avant l’été.

Tout ce qui reste à «ramasser» au printemps (et seulement sur certaines vivaces), ce sont les tiges florales brunies. Elles ont, dans plusieurs cas, nourri les oiseaux tout l’hiver, mais ce rôle est terminé au printemps. Donc, tôt au printemps, si ces tiges encore debout vous dérangent, cassez-les au pied et déposer-les au sol au pied de la plante où elles continueront leur rôle de nourrir la plante-mère et disparaîtront d’elles-mêmes au cours de l’été.

De plus, souvent les insectes bénéfiques élisent domicile dans les tiges creuses des vivaces pendant l’hiver. Si vous les enlevez à l’automne, c’est comme inviter les insectes indésirables dans votre jardin. Laissez-les décomposer sur place et les bénéfiques seront déjà présents quand les insectes méchants se réveilleront.

En conclusion, faire le ménage des vivaces, c’est une pure perte de temps et c’est même nuisible. Pourquoi alors le faire? Vive la paresse automnale!

Exception à la règle

Je ne connais qu’une seule exception à la règle qu’il vaut mieux ne pas couper le feuillage des vivaces à l’automne: l’iris des jardins, aussi appelé iris barbu (Iris x germanica).

20151014D

Coupez les feuilles de l’iris des jardins après le premier gel… si vous avez eu des problèmes de perceur de l’iris dans le passé.

Si vous avez des problèmes avec le perceur de l’iris (Macronoctua onusta), dont les œufs hivernent sur les feuilles et les tiges de la plante-mère, coupez le feuillage après le premier gel (jamais auparavant, car la femelle demeure active jusqu’au gel; si vous coupez le feuillage plus tôt, elle viendra tout simplement pondre sur la base des feuilles laissée en place) et détruisez-le ou mettez-le à la poubelle afin d’aider à prévenir l’infestation de l’an prochain.

J’ai trouvé une solution plus paresseuse encore, cependant: j’ai éliminé l’iris des jardins de mes platebandes et ne cultive que les iris résistants au perceur: iris de Sibérie (I. sibirica), iris versicolore (I. versicolor), iris pâle panaché (I. pallida ‘Variegata’), etc. Ainsi, je n’ai aucun ménage à faire!

Publicités

35 réflexions sur “Les vivaces: aucun ménage automnal nécessaire

  1. Colette Poulin

    J’aime les vivaces,c’est pas trop de menage a faire et le printemp c’est une joie de travailler dans nos plantes ..plus agreable…merci de nous aider a comment faire pour quand viens l’automne =hiver=

  2. Claire H.

    Moi j’ai Lilas mauve est ce que je dois couper les fleurs quand il a fleuri et qu’il commence a venir molle ou je les laisse la après la fleuraison et l’automne je doit tu coupe les branches pour le mettre égale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s