La rentrée des bulbes gélifs

Par défaut
20151006B

Déterrez les bulbes et laissez-les sécher.

Quand le feuillage des bulbes à floraison estivale, comme le dahlia, le glaïeul, le canna, le calla, la colocase, l’acidanthère et le bégonia tubéreux, est détruit par le gel, il est temps de les rentrer dans la maison pour l’hiver, car ces plantes ne sont pas assez rustiques pour survivre à nos hivers froids. (Il y a bien le glaïeul qui y survit parfois, mais il ne faut pas compter là-dessus).

Vous ne voulez pas attendre le gel? Pas de problème: arrachez les bulbes quand ça vous tente, entre la mi-septembre et la fin de novembre.

Pour rentrer les bulbes, déterrez-les et brassez la motte pour faire tomber une partie de la terre, puis laissez les bulbes sécher sur du papier journal ou une toile pendant quelques jours, à l’abri du gel (dans un garage ou un cabanon, par exemple), le temps que la terre qui s’y agglutine s’assèche.

20151006A

Nettoyez les bulbes avant de les remiser.

Maintenant, nettoyez-les grossièrement avec une brosse. Ne les lavez pas cependant : vous voulez qu’ils restent au sec. Pour certains bulbes, le feuillage tombera de lui-même à cette étape. Sinon, coupez-le à 5 cm du bulbe. Coupez aussi les racines s’il y en reste et enlevez les bulbilles, encore, s’il y en a (vous pouvez les conserver, si vous voulez, mais sachez qu’ils sont à 3 à 5 ans de leur première floraison!). On peut également saupoudrer les bulbes de soufre avant de les remiser, ce qui aidera à prévenir la pourriture.

20151005C

Remisez les bulbes à l’abri du gel.

Remisez les bulbes dans une boîte ajourée ou un sac en filet, en les recouvrant de vermiculite, de tourbe ou de papier journal déchiqueté. L’emplacement idéal pour leur entreposage hivernal est frais, mais pas froid, entre 5 à 12 °C. Ainsi, un frigo ou une chambre froide est souvent trop froid pour ces bulbes, mais un sous-sol peu chauffé ou un garage protégé conviendrait bien.

Vous n’avez pas de coin frais? On peut les conserver à la température de la pièce, mais les bulbes risquent alors d’être en moins bon état quand viendra le temps de les replanter au printemps. Pour prévenir ce dépérissement, vérifiez-les mensuellement pendant l’hiver, les pulvérisant avec de l’eau s’ils commencent à ratatiner.

Un dernier point : si vous cultivez vos bulbes en pot, il suffit de rentrer la potée, de couper le feuillage et de garder le tout au frais et au sec pendant l’hiver.

Publicités

6 réflexions sur “La rentrée des bulbes gélifs

  1. Melanie

    J’obtiens toujours de mauvais résultats en entreposant les bulbes durant l’hiver. Je ne sais pas ce que je leur fais mais ils moisissent tout le temps. Le pire, c’est que l’hiver passé, j’ai oublié un bout de bulbe de dahlia en terre et il a repoussé cette année (sans fleurir, par contre) tandis que tout ce que j’avais rentré a moisi. Le bulbe survivant était planté sur le bord de la maison. Vu les circonstances, croyez-vous que j’aurais du succès en essayant de planter de nouveaux dahlias pour les laisser là à l’année ou j’ai juste vraiment eu de la chance?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s