Truc du jour

Compostage sur place

kompostNul besoin d’une boîte de compost ou même d’un tas de compost pour produire du compost. Vous pouvez «composter sur place», technique aussi appelé compostage de surface, en plaçant des déchets végétaux sur le paillis entre ou derrière les plants ou en les enterrant dans le jardin ou la platebande. Si vous les réduisez en miettes auparavant, les vers de terre et les micro-organismes du sol les feront décomposer en moins d’un.

9 comments on “Compostage sur place

  1. Nicole Coulombe

    Génial ! Je n’aime pas me casser la tête. Vous êtes mon idole :D. Merci !

  2. Sylvain Garneau

    Je pense que la fin de l’article ne s’est pas affichée et qu’il m’en manque. Qu’en est-il des animaux qui pourraient être attirés et creuser dans les plates-bandes?

  3. J’ai un vermicomposteur dans la maison, même principe mais dans un bac, c’est hallucinant la vitesse avec laquelle ils compostent la nourriture. Nos p’tits vers sont d’une efficacité redoutable. J’avais jamais pensé à le faire directement en terre, bonne idée!

  4. sylvie bouchard

    J’ai appris sur le compostage qu’il fallait le mettre dans le jardin quand il était très bien composté car ce serait pas bon. Pouvez-vous m’expliquer pourquoi c’est si bien de mettre les déchets non compostés? je pense que ça peut attirer les mauvais insectes, Est-ce vrai?

  5. Rémi Gagnon

    Peut-on composter les plants de tomates?

    Merci

  6. Caroline Veilleux

    Bonjour M. Jardinier Paresseux 🙂 Cet automne j’ai eu l’idée de tout arracher mes plants de fleurs, herbes et légumes du potager et les laisser au sol. Je veux les recouvrir de brf et de compost pour l’hivers en laissant tout là. Est-ce une bonne idée? Est-ce que ça va décomposer suffisamment cet hivers pour que ce soit facile à semer au printemps? Depuis que j,ai vu le vidéo de Bourguignon sur la biodiversité, je veux tenter d’engraisser mon potager au max en remuant le moins possible. Possible? Merci!

    • Ce que vous prévoyez faire est très bien. Vous verrez que la plupart des matières se seront décomposées au cours de l’hiver et ce qui reste le fera au printemps.

  7. Ping : Peaux de banane pour rosiers: un quasi-mythe – Jardinier paresseux

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :