Plantes pour les coins secs

Par défaut

Texas Desert

Suite à la publication lundi dernier d’une liste des plantes qui conviennent aux sols humides, plusieurs jardiniers m’ont demandé si c’était possible de produire une liste similaire, mais de plantes qui tolèrent la sècheresse. Eh bien, comme toujours, vos désirs sont des ordres! Voici alors une liste de plantes adaptées aux conditions sèches.

Notez que ce texte est écrit essentiellement pour le Québec et les provinces limitrophes, soit un climat tempéré somme assez pluvieux, mais où l’eau peut quand même manquer pour différentes raisons, comme :

  • Un sol trop bien drainé (sol sablonneux ou rocailleux);
  • Une pente abrupte qui permet difficilement la pénétration de l’eau de pluie;
  • Une période de sècheresse plus ou moins longue;
  • Un emplacement, comme sous l’avancée d’un toit, qui ne reçoit que peu de pluie
  • Et plusieurs autres raisons.

L’information serait aussi appropriée pour l’Europe centrale et du Nord, mais pas pour les climats réellement arides. Pour en connaître davantage sur la culture sous un climat presque désertique, il vous faudrait trouver une autre source d’information.

Xéro pour xérophyte

On appelle xérophyte une plante qui tolère la sècheresse et même ne réussit vraiment que dans un emplacement au moins bien drainé. On peut aussi dire une plante xérophyte ou une plante xérophile (qui aime la sècheresse).

Si des problèmes de sècheresse viennent vous hanter à tous les ans ou que vous vous sentez obliger d’arroser souvent, voici quelques plantes qui peuvent bien survivre aux pires sécheresses:

  1. Acer saccharinum (érable argenté) zone 2
  2. Achillea filipendulina (achillée jaune) zone 3
  3. 1

    Achillea tomentosa

    Achillea tomentosa (achillée tomenteuse) zone 3

  4. Aegopodium podagraria (herbe aux goutteux) zone 3
  5. Anaphalis margaritacea (immortelle vivace) zone 3
  6. Anthemis tinctoria (camomille des teinturiers) zone 3
  7. Arctostaphylos uva-ursi (raisin d’ours) zone 2
  8. Arctotis spp. (arctotis) annuelle
  9. Armeria maritima (gazon d’Espagne) zone 3
  10. Artemisia spp. (armoise) (espèces à feuillage argenté) zones 2 à 8, selon la variété
  11. Asclepias tuberosa (asclépiade tubéreuse) zone 5
  12. Aurinia saxatilis, syn. Alyssum saxatile (corbeille-d’or) zone 3
  13. Fleurs

    Baptisia australis

    Baptisia australis (baptisia) zone 4

  14. Berberis thunbergii (épine-vinette de Thunberg) zone 4
  15. Calendula officinalis (souci) annuelle
  16. Caragana arborescens (caragana de Sibérie) zone 2
  17. Catharanthus roseus (pervenche de Madagascar) annuelle
  18. Celtis occidentalis (micocoulier occidental) zone 3b
  19. 3

    Centaurea cineraria

    Centaurea cineraria (centaurée argentée) annuelle

  20. Centaurea cyanus (centaurée bleuet) annuelle
  21. Cerastium tomentosum (céraiste tomenteux) zone 2
  22. Chasmanthium latifolium (chasmanthe) zone 5
  23. Convolvulus tricolor (belle de jour) annuelle
  24. Coreopsis tinctoria (coréopsis des teinturiers) annuelle
  25. Cosmos bipinnatus et C. sulphureus (cosmos) annuelle
  26. Cotoneastre spp. (cotoneaster) zones 3 à 9
  27. Deschampsia caespitosa (deschampsie cespiteuse) zone 3
  28. Dimorphotheca spp. (souci du Cap) annuelle
  29. 4

    Elaeagnus angustifolia

    Elaeagnus angustifolia (olivier de Bohême) zone 2b

  30. Elaeagnus commutata (chalef argenté) zone 1b
  31. Eschscholzia californica (pavot de Californie) annuelle
  32. Euphorbia marginata (euphorbe panachée) annuelle
  33. Festuca spp. (fétuque bleue) zone 4
  34. Gaillardia spp. (gaillarde) annuelle ou zone 3
  35. Gazania spp. (gazanie) annuelle
  36. Ginkgo biloba (arbre aux quarante écus) zone 4
  37. Gleditsia triacanthos (févier) zone 4
  38. Gomphrena globosa (gomphrène) annuelle
  39. Hakonechloa macra (hakonéchloa) zone 5
  40. Hemerocallis spp. (hémérocalle) zone 3
  41. 5

    Inula racemosa

    (aunée à grappes) zone 4

  42. Juniperus spp. (genévrier) zones 1 à 7
  43. Kniphofia spp. (tritome) zone 6
  44. Lavandula angustifolia (lavande) zone 5
  45. Liatris spp. (liatride) zone 3
  46. Limonium platyphyllum (statice vivace) zone 3
  47. Lobularia maritima (alysse odorante) annuelle
  48. Lonicera spp. (chèvrefeuille arbustif) zone 2
  49. Lychnis coronaria (coquelourde des jardins) zone 3
  50. Mahonia spp. (mahonia) zones 5 à 9, selon l’espèce
  51. Mirabilis jalapa (quatre heures) annuelle
  52. Miscanthus sinensis (miscanthus) zones 4-5
  53. 6

    Molinia caerulea

    Molinia caerulea (molinie pourpre) zone 4

  54. Nierembergia hippomanica (niérembergie) annuelle
  55. Onopordium acanthum (chardon écossais) zone 4
  56. Opuntia spp. (opuntia) zones 3 à 9, selon l’espèce
  57. Osteospermum spp. (ostéospermum) annuelle
  58. Pennisetum alopecuroides (herbe aux écouvillons) zone 5
  59. Perovskia atriplicifolia (sauge russe) zone 4b
  60. Phalaris arundinacea ‘Picta’ (ruban de bergère) zone 4
  61. Phlox subulata (phlox mousse) zone 3
  62. Portulaca grandiflora (pourpier) annuelle
  63. Potentilla fruticosa (potentille arbustive) zone 2
  64. 7 Ratibida pinnata

    Ratibida pinnata

    Ratibida spp. (chapeau mexicain) zone 3

  65. Rhus typhina, R. glabra (vinaigrier) zone 3
  66. Robinia pseudoacacia (robinier faux-acacia) zone 4b
  67. Rosa rugosa (rosier rugueux) zone 3
  68. Rosmarinus officinalis (romarin) fine herbe tendre
  69. Salvia spp. (sauge, salvia) annuelle ou zones 3 à 10, selon l’espèce
  70. Sanvitalia procumbens (zinnia rampant) annuelle
  71. Sedum spp. (sédum) zones 2 à 10
  72. Senecio bicolor (cinéraire argentée) annuelle
  73. Shepherdia argentea (shepherdie argentée) zone 2
  74. Sporobolus heterolepis (Prairie dropseed) zone 3
  75. 8Stachys_byzantina

    Stachys byzantina

    Stachys byzantina (oreille d’ours) zone 3

  76. Syringa vulgaris (lilas commun) zone 2b
  77. Tamarix spp. (tamarisque) zones 3 à 9
  78. Thymus spp. (thym) zones 3 à 8, selon l’espèce
  79. Tithonia rotundifolia (soleil du Mexique) annuelle
  80. Yucca filamentosa (yucca filamenteux) zone 6
  81. Yucca glauca (yucca glauque) zone 3

Mêmes les plantes xérophytes ont besoin d’eau…

20160816B… à la plantation. En effet, les plantes xérophytes ne deviennent résistantes à la sécheresse que lorsqu’elles sont bien établies. Pour les annuelles, un arrosage ou deux en début de saison suffisent, mais pour les autres, il est recommandé de les traiter comme n’importe quelle autre plante la première année, avec des arrosages en cas de sécheresse. À partir de la deuxième année, cependant, vous pouvez vous libérer de tout travail et les laisser pousser à leur guise!

Publicités

Une réflexion sur “Plantes pour les coins secs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s