Feuillicyclage

Par défaut

(Néologisme québécois)

20150809FPratique qui consiste à favoriser la décomposition des feuilles mortes qui tombent au sol à l’automne en les déchiquetant en petits morceaux à l’aide d’une tondeuse, d’une souffleuse à feuilles ou autre.

Une fois déchiquetées, les feuilles peuvent :

  • être laissées sur place où elles se décomposeront ;
  • être ajoutées au compost pour l’enrichir en carbone ;
  • être utilisées, seules ou en mélange, comme paillis de jardin;
  • être mélangées au sol.
Publicités

5 réflexions sur “Feuillicyclage

  1. Huguette

    C’en est fini de s’éreinter à remplir des sacs de feuilles… et j’espère que partout sera abolie la permission de se servir de sacs à poubelle en plastique!

  2. Ely

    Bonjour! Est-ce que je peux faire du feuillicyclage avec les feuilles de chêne? Sur le site de la ville de Lévis, ils disent qu’il est préférable de les mettre dans le bac brun vu la lenteur de leur décomposition…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s