Un aménagement sans entretien au chalet

Par défaut
20150703F

On peut difficilement se reposer quand son chalet est entouré d’un gazon qui demande une tonte régulière.

En tant que jardinier paresseux, je trouve qu’entretenir le terrain autour de sa maison est déjà amplement d’effort pour le propriétaire. Mais force est de constater que plusieurs propriétaires ont aussi un chalet avec, là aussi, un aménagement à entretenir. Alors leur vie consiste parfois à tondre la pelouse en ville en catastrophe le vendredi soir et tondre ce qui est souvent une pelouse encore plus vaste à la campagne toute la journée du samedi. En effet, les gens me parlent de 4, 5 ou même 6 heures juste à tondre toutes les fins de semaine! De quoi décourager le jardinier paresseux de vouloir goûter à la vie au chalet!

Heureusement qu’il est possible de réduire l’entretien au chalet au minimum de façon à vraiment pouvoir profiter de ses fins de semaine à la campagne, et cela, tout en ayant un très joli aménagement. Il s’agit d’apprendre à penser un peu plus paresseusement.

La forêt est votre grande amie 20150703C

Presque partout au Canada, à l’exception des régions au climat aride, c’est la forêt qui domine. Alors, si le terrain de votre chalet est boisé, ne touchez-y surtout pas! La forêt, en effet, n’a besoin d’aucun entretien: pas de pelouse à tondre, pas de feuilles à ramasser, pas de taille à faire. Et elle est toujours belle, tout naturellement!

Si vous avez de la chance d’avoir un terrain déjà boisé, vous pourriez vous contenter tout simplement d’aménager quelques sentiers dans le bois en rajoutant quelques plantes-vedettes, tolérantes de l’ombre, çà et là. Une petite plate-bande en face du chalet, remplie d’espèces tolérant l’ombre comme les bégonias, les coléus, les fougères, les hostas, etc., pourrait ajouter une note plus colorée.

Si la forêt a été abîmée par des coupes d’arbre à l’aveuglette ou de longues années de «nettoyage» ont perturbé ce milieu naturel autrement si bien équilibré, laissez-la tranquille, tout simplement. Elle se régénérera toute seule et plus rapidement que vous ne le pensez, en plus.

De pelouse en champ

Le pire cauchemar des estivants paresseux est l’entretien de la pelouse. En effet, la pelouse est un milieu artificiel et donc incapable de survivre sans aide. Il faut au minimum la tondre et cela, au moins une fois par semaine. Quand on sait qu’au chalet, la pelouse est souvent vaste et parsemée d’îlots d’arbres et de roches qu’il faut contourner (ce qui dédouble le travail), on comprend les jardiniers qui disent passer presque toute la fin de semaine sur un tracteur de jardin à essayer de l’entretenir. 20150703G

Je propose à ces gens une solution radicale: laissez pousser votre pelouse pour en faire un champ! Tondez tout simplement une ou deux allées de gazon comme lieu de promenade et d’accès et vous verrez comme cela deviendra très chic.

Avec le temps, des fleurs sauvages, s’il n’y en pas déjà, viendront s’ajouter aux graminées pour faire un très joli «champ fleuri». Vous pouvez même y planter çà et là quelques grandes vivaces comme des hémérocalles, des rudbeckies et des échinacées pour donner encore plus de couleur.

Reste à décider d’un détail: voulez-vous maintenir un effet «champêtre» ou préférez-vous laissez repousser la forêt? Dans le dernier cas, vous n’avez qu’à ne rien faire. Laissez votre champs tranquille et la forêt reviendra tout seule, peu à peu, à mesure que des arbustes et des arbres coloniseront le site. Si vous voulez maintenir un effet de champ, il faut le faucher annuellement, à l’automne, sinon les arbres et arbustes prendront le dessus.

En bordure des cours d’eau 20150703E

Pour prévenir l’érosion et empêcher la pollution, on sait qu’il faut laisser 10 m (15 m dans les emplacements très en pente) de végétation naturelle autour un lac, d’une rivière ou de tout autre cours d’eau. D’ailleurs, c’est désormais la loi au Québec pour les nouvelles constructions riveraines.

Pour hâter la régénération d’une rive abîmée, érodée ou défrichée, plantez en bordure de l’eau des arbustes et des vivaces qui tolèrent les sols détrempés, comme des cornouillers, des aulnes, des filipendules, des iris versicolores et de Sibérie, etc. Plus à l’intérieur, hors de la zone inondable, préférez des végétaux plus tolérants des terrains mieux drainés, comme le physocarpe, le rosier rugueux, les rudbeckies, la barbe de bouc, les cimicifuges, etc. et aussi des arbres comme le thuya, l’épinette, l’érable et le bouleau.

Afin de bien voir le lac de votre chalet, laissez-vous une «fenêtre» uniquement composée d’arbustes bas et de vivaces (donc, pas d’arbres).

Quant au gazon déjà dans la bande riveraine, laissez-le tout simplement pousser à sa guise. Dès que vous arrêtez de le tondre, des fleurs sauvages riveraines s’y établiront toutes seules, apportées par le vent, le courant et les oiseaux.

Mini-jardins pour la roulotte 20150703D

Enfin, si votre chalet est tout simplement une roulette avec un tout petit peu de terrain autour, le fardeau de l’entretien sera beaucoup moindre. Dans certains cas, d’ailleurs, il n’y a place que pour quelques boîtes à fleurs ou bacs.

N’oubliez pas que, de tous les éléments d’un aménagement paysager autre que le potager, c’est le gazon qui demande le plus de soins: si sortir la tondeuse pour tondre un si petit espace vous rebute, pensez à convertir l’espace en plate-bande paillée surtout composée de vivaces avec quelques arbustes: l’entretien y est presque zéro et pourtant l’effet est tout à fait charmant.

Et voilà! Des solutions pour un beau chalet bien attrayant qui vous permettez de vous reposer cet été plutôt que de travailler sans cesse à entretenir les aménagements. Bon été!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s