Les insectes n’aiment pas les fines herbes

Par défaut

20150621BAvez-vous déjà remarqué que les fines herbes sont rarement touchées par les insectes? Ni même par les mammifères (marmottes, cerfs, etc.)? Il y a une bonne raison pour cela. C’est que les mêmes arômes qui nous jugeons si attrayantes chez les fines herbes – ils viennent des huiles essentielles que contient leur feuillage – sont en fait des répulsifs naturels, conçus par dame Nature pour éloigner les insectes et les autres prédateurs qui voudraient manger la plante. Ainsi les fines herbes sont peu sujettes aux prédateurs.

20150621A

L’appréciation de l’arôme des fines herbes n’est pas innée.

D’ailleurs, même chez l’être humain, l’appréciation des arômes des fines herbes n’est pas innée. La plupart des bébés repoussent d’instinct les fines herbes quand on leur en offre (malgré que, si maman a consommé une certaine herbe pendant sa grossesse, bébé en sera déjà accoutumée à la naissance!). C’est à force de leur en donner un peu dans leurs mets qu’ils s’y habituent. Par ailleurs, même les adultes reculent souvent devant l’odeur d’une plante condimentaire venue d’ailleurs et qui ne fait pas partie de leur palette habituelle.

Les fines herbes demeurent des répulsifs naturels: on trouve leur odeur désagréable au début. C’est seulement avec le temps qu’on vient à trouver qu’elles sentent bon.

Profiter de leur effet répulsif

Le jardinier peut profiter de l’effet répulsif des fines herbes en les plantant à travers des plantes sensibles aux insectes. Planter du basilic, de l’ail ou de la lavande près des tomates ou de la laitue peut réduire les infestations. Un peu. Parfois. Car d’autres facteurs aussi entrent en jeu. Notamment les conditions de culture, car une plante stressée par la sécheresse ou un manque de minéraux attirera ses ennemis peu importe les plantes qui l’accompagnent. Et un animal réellement affamé passera outre à ses instincts pour venir bouffer un légume entouré de menthe ou de lavande.

On ne sait pas si c’est l’arôme des fines herbes qui éloigne les prédateurs ou encore, si leur odeur très intense cache plutôt celle des plantes voisines. Mais le résultat est le même: moins de prédateurs, ça se prend bien!

Il y a cependant des exceptions à la règle qui les fines herbes repoussent les prédateurs. Il y a des prédateurs qui sont attirés par certaines huiles essentielles. Certains aleurodes, par exemple, appelé aussi mouches blanches, semblent préférer les fines herbes à tout autre type de plante! Et les limaces et les scarabées japonais adorent le pourtant si aromatique basilic!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s