Comment j’ai gagné la guerre contre le criocère du lis

Par défaut

20160610AOui, c’est vrai! J’ai gagné la guerre contre le criocère du lis (Lilioceris lilii), ce très joli coléoptère allongé de couleur orange vif qui consomme goulument les feuilles et mêmes les boutons et les fleurs des lis (LIlium), des lis géants (Cardiocrinum) et des fritillaires (Fritillaria). Il n’y en a plus chez moi depuis des années!

20150610BEt la solution était si simple! Il a suffi d’arracher tous mes lis et fritillaires! N’ayant pu rien à manger chez moi, le criocère se cantonne désormais chez mes deux voisins qui n’arrêtent pas de rouspéter au sujet de la difficulté à le contrôler. Cessez de vous plaindre, faites un jardinier paresseux de vous et arrêtez le nourrir votre ennemi!

Trucs inefficaces

Avant d’en arriver là, j’ai pourtant essayer d’autres trucs pendant plusieurs années: en voici la liste. 20150610C

Récolte manuelle: la méthode la plus efficace, mais… Il faut passer à tout les matins, tôt (quand on passe trop tard, le criocère est plus actif, nous vois venir et se lance au sol, se tournant sur le dos pour révéler son dessous noir ce qui le rend presque invisible). On peut soit écraser sa prise ou la laisser tomber dans l’eau savonneuse. Il faut faire la même chose avec les larves dégoûtantes (elles se couvrent dans leurs propres excréments pour décourager le jardinier!) et aussi tourner toutes les feuilles de nos lis et de nos fritillaires à l’envers tous les jours pour chercher et écraser les œufs orange. À force de répéter ses gestes jour après jour, la population finit par baisser, mais, juste au moment où vous pensez avoir gagné la bataille, les criocères de la deuxième génération arrivent au vol et voilà qu’il faut tout recommencer. Et oui, il y a même une troisième génération à la fin de l’été! Au moins on réussi à garder la plante relativement intact, mais… quel effort!

Marc de café: on l’étend au sol, supposément pour cacher l’odeur du lis. Résultat: un gros zéro. Non seulement le criocère gambade sur nos plantes comme si on n’avait rien fait, mais nos beaux lis parfumés sentent maintenant le café!

Plantes répulsives: on dit que planter du pyrèthre au pied des lis repoussera le criocère. Il est dommage que personne n’ait dit ça au criocère! Autre gros zéro! Et un gros zéro coûteux, de surcroit!

bug spray on insect clipart

Vaporisations: oui, j’ai tout essayé, sauf les produits toxiques illégaux (je tiens plus à ma vie qu’à mes lis, il faut croire!), avec seulement un succès mitigé. L’huile de neem était le plus efficace (un traitement aux 4 ou 5 jours fonctionne relativement bien), suivi des produits contenant du pyrèthre, comme le End•All. Le savon insecticide et la savon à vaisselle offrent une certaine efficacité… mais ne fonctionnent que si on les vaporise directement sur l’insecte. Dans tous les cas, il faut répéter le traitement encore et encore et j’ai d’autres choses à faire dans la vie que de vaporiser des insecticides. De plus, en les appliquant, il y a risque d’empoisonner les insectes utiles du secteur, dont les abeilles et les autres prédateurs.

Une lueur d’espoir

N’abandonnez pas tout espoir pour les lis, cependant. Il existe dans son Eurasie natale des insectes prédateurs naturels du criocère du lis dont deux au moins sont à l’étude pour savoir s’il y a lieu de les introduire en Amérique du Nord. Si oui, le criocère pourrait passer du fléau qu’il est actuellement à un insecte occasionnel et relativement peu dérangeant. Donc, éventuellement…

Pour remplacer les lis…

20150610E

Daylilies: the low-care to no-care lily substitutes.

J’ai planté plus d’hémérocalles, tout simplement. Leurs fleurs ressemblent à celles du lis, viennent dans une vaste gamme de couleurs et c’est une vivace rustique (zone 3 pour la plupart des cultivars) qui pousse et qui fleurit avec presque aucun soin. Une vraie plante de jardinier paresseux!

20150610F

Offrir un bulbe de lis en cadeau? Quel cadeau de Grec!

Je boude tellement les lis que, quand je reçois des bulbes de lis en prime (ils sont souvent offerts ainsi lorsqu’on commande des plantes par la poste), je les mets tout de suite au compost. Les planter serait juste encourager cet insecte bête et méchant… et quant à l’idée de les offrir en cadeau à un autre jardinier : quel cadeau empoisonné! Jamais je ne ferai ça à un ami!

Non, c’est fini pour moi: je tiens à profiter de mon jardin, pas à y travailler sans arrêt. Plus de lis pour moi. Vive les hémérocalles!

Publicités

24 réflexions sur “Comment j’ai gagné la guerre contre le criocère du lis

  1. Viviane Dagenais

    Cher jardinier paresseux.
    J’ai besoin d’un conseil. Que faire cette année avec un faux cyprès pleureur dont la moitié à gelé? Vais-je le perdre? Dois-je rabattre la partie gelée? Merci

  2. Rachel Bêty

    En fouillant un peu partout sur Internet , j’ai lu qu’on pouvait saupoudre de la poudre d’ail , directement sur les fleurs de Lys , pour les protéger et , çà a marché à 100 % L’an passée j’ai pu garder toutes mes fleurs ! onne chance tout le monde qui aime tant les lys .

  3. Je n’aime vraiment pas votre article et c’est désolant de « tuer » et d’envoyer à la fausse une si belle catégorie de plante d’une grande valeur historique… Franchement amateur et insultant pour la science horticole de suggérer de bannir cette plante. Ce n’est pas de la paresse mais une aberration pour tout les producteurs, jardins touristiques et passionnés de cette plante. Cette frustration de non succès vous appartient. Pour votre manque d’information, sachez qu’il existe de la perméthrine de synthèse sur le marché, de contact, non toxique pour les animaux à sang chaud, sans danger qui est extrêmement efficace, résiduel de 6 semaines, qui tue cette indésirable à tout les stade: pupe, larve, adulte. Sous le nom commercial de « Bug Tek » et vous vous réviserez sur la teneur de votre article très décevant venant de votre part…

    • Danielle Voisine

      Quand vous dites :…. »venant de votre part »……..Ben, justement, il est  » Le Jardinier Paresseux », alors tout jardinier paresseux qui se respecte, ne mettra pas de lys dans son jardin…trop de troubles ! ….quand faut aller au magasin et acheter des produits pour faire la guerre à un insecte, là…..TROP DE TROUBLES !!!! : ). Il ne faut pas oublier le concept, ici: Jardiniers Paresseux

      Amicalement,

      P.S. Mais comme mon fils m’en a acheté un (lys) à la fête des mères et qu’il est entrain de se faire dévorer tout rond, votre solution arrive quand même à point…(ça se vend au Québec ?) Y’a aussi la poudre d’ail proposé un peu plus haut…intéressant…. : )

    • Vous ne comprenez pas l’idée de ce qui est un « jardinier paresseux ». D’accord, quelqu’un qui veut absolument cultiver les lis peut trouver des moyens, mais le jardinier paresseux ne tient pas à « travailler » pour maintenir des plantes. C’est tout simplement ça.

  4. Monique

    J’ai ft. pareille mais une amie les voulait absolument même si elle est très au courant de la présence de cet insecte. Elle était très contente. Moi j’ai démissionné. Trop de trouble.

  5. mon message n est pas pour les insectes je voudrais savoir si la coquille des oeufs broyés peu avoir un intéret autre qu’éloigner les limaces ? réduit en poudre pourrait elle etre introduit a la terre de mes pots de plantes sur mon balcon 8x5pi ( mon jardin de tomates ,concombre ,fines herbes ,salade, épinard,persil basilique )a quoi peut servir les coquilles d’ oeufs. je ne peu faire du compost sur le balcon domage.

    • Vous pouvez les ajouter à votre terre, mais ça ne donnera pas d’effets positifs. Les coquilles d’oeufs se décomposent trop lentement pour être bien utiles aux plantes. De plus, malgré la légende urbaine qui dit le contraire, elles n’éloignent même pas les limaces. Si votre ville fait du compostage, offrez-lui vos coquilles.

  6. Alix C-D

    Bonjour! Merci pour votre beau travail! J’ai une question pour vous: j’ai deux cerisiers infestés (carmine jewel et roméo) de ce qui ressemble fortement à des criocères du lys. Est-ce que ça se peut? Si c’est le cas, il ne me reste qu’à les brûler? Et si je les brûles, ce qui me rend triste un peu car ils font partie de ma haie qui essaie de me procurer un peu d’intimité, est-ce que les criocères pourraient survivre et attaquer d’autres plantes, comme le reste de ma haie (composée de viorne, noisetiers, cassissier, amélanchier…)? Parce que si c’est le cas, je leur ferais la guerre pour avoir un peu d’intimité dans ma cour! Merci de m’aider à prendre une décision!

  7. Un truc infaillible, saupoudrer vos Lys de poudre à rosier! C’est très très efficace! Un succès chez moi mes Lys sont magnifiques! J’ai tué les bibites rouges que je voyais et saupoudrer le tout !

  8. Patrick Bronsard

    J’ai au moins une vingtaine de lis Casablanca dans ma plate-bande, et je n’ai plus de problèmes de criocères depuis quelques années. Comme la sale bête apparaît tôt au printemps, je vaporise les premières pousses émergentes des lys avec une solution de pyréthrine, avant que les criocères n’aient le temps de se multiplier. Je repasse ensuite une autre fois, environ 2 semaines plus tard, pour achever les survivants, s’il y en a, et le tour est joué pour le reste de l’été! Curieusement, les criocères ne reviennent plus, et les lys fleurissent abondamment jusqu’au début septembre. Ça ne demande pas beaucoup d’effort, et ça donne de très bons résultats.

  9. josiane lebeau

    bonjour, Josiane de la Belgique, depuis longtemps, je cultive des lys dans mon jardin, et du temps de papa aussi, il n’a jamais eu de problèmes et moi j’ai des problèmes depuis 2015, j’écrase les criocères entre mes doigts, et j’essaye le marc de café actuellement. Je vais essayer avec la poudre d’ail, parce-que ici je fais du bio pour ne pas faire de torts aux oiseaux, écureuils, mouches à miel, papillons et autres. J’aime la nature et tout les animaux qui vivent sur notre terre, et j’essaye de préserver cette nature dans mon jardin. Je vous remercie pour tout ces conseils.

  10. Alain10B

    Mon astuce à moi contre le criocère du lis c’est de pulvériser la plante avec un fongicide pour rosiers. J’ajoute un peu de produit vaisselle dans le pulvérisateur pour remplacer le mouillant et je mets une dose d’engrais soluble. L’odeur du lis est sans doute dissimulée par le mélange car les criocères ne viennent plus sur le feuillage ainsi traité. Ce n’est pas bien fatigant et c’est efficace me semble-t-il…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s