Une barrière anti-insectes

Par défaut

20150507DUn des «pesticides» les plus curieux qui soit est la couverture flottante, aussi appelée toile flottante (floating row cover en anglais). Il s’agit d’une étoffe transparente et très légère qui laisse passer l’eau de pluie, l’air et, bien sûr, la lumière du soleil. En théorie, ce produit offre aux légumes semés tôt au printemps quelques degrés se protection contre le gel… mais je pense que la plupart des jardiniers qui s’en servent l’utilisent davantage pour protéger leurs cultures contre les insectes nuisibles. Voici comment elle fonctionne.

20150507B

Des doryphores (bibittes à patate) bien frustrés! Ils peuvent voir et sentir leur plante-hôte, la pomme de terre, sans pouvoir l’atteindre.

Il s’agit de recouvrez lâchement le rang ou le carré d’un légume susceptible à un insecte prédateur quelconque de la toile flottante et de la retenir sur les bords avec des piquets, des briques ou des pierres, sinon elle partira vite au vent. Quand les plants lèvent, l’insecte trouve vite sa proie préféré par l’odeur qu’elle dégage et se pose sur la couverture, prêt à bouffer. Mais horreur! Il ne peut pénétrer la barrière. Il fait les cents pas, tourne en rond, mais il n’y a rien à faire. Affamé, il finit par s’en aller ou encore, il meurt tout simplement, faute de pouvoir se nourrir.

La toile est tellement légère qu’elle lève avec les plantes à mesure de leur croissance, donc il n’y a pas besoin d’une structure de support (ce n’est un tunnel ou une mini-serre), même si beaucoup de jardiniers plus zélés en installent. 20150507A

Le défaut de la couverture flottante est qu’il peut tenir les plantes trop au chaud pendant les périodes de canicule. Enlevez-la alors. Vos plants sont alors exposés aux insectes encore, mais normalement, après le premier cycle de leur ennemi. Et habituellement, la population locale du prédateur, privé de sa source principale de nourriture au début de la saison, est désormais tellement réduite qu’elle ne cause plus de dégâts dignes de mention. De plus, vos plants seront alors mieux développés et donc plus en mesure de résister si une deuxième génération de l’insecte devait se présenter.

Pour que cette technique soit efficace, par contre, il faut toujours faire une rotation de cultures, sinon, quand l’insecte sort du sol au printemps, là où se trouvait sa plante-hôte de l’an dernier, ils se trouvera à l’intérieur de votre barrière anti-insectes et pourra alors s’en donner à cœur joie. Pas trop efficace, n’est-ce pas?

La couverture flottante est très utile contre une vaste gammes d’insectes: piérides et altises sur les choux, doryphores sur les pommes de terre, mouches de la carotte sur les carottes, teigne du poireau sur les oignons et les poireaux, etc. Il permet de produire d’excellentes récoltes sans que vous ayez à utiliser des insecticides… et moins qu’on utilise des insecticides, même biologiques, mieux que c’est pour l’environnement.

Meilleurs résultats, moins d’efforts? La couverture flottante est l’outil parfait pour le jardinier paresseux!

Publicités

24 réflexions sur “Une barrière anti-insectes

  1. Andrée Giguère

    Est-ce que cela pourrait être utilisé au printemps contre les oiseaux lors de la réparation de petites zones de gazon resemées après le passage des mulots?

  2. Marie-Ève

    Bonjour,
    Pouvez-vous m’indiquer où il est possible de trouver une couverture flottante, j’ai fais deux jardineries et personne ne semblait savoir ce que c’était.
    Merci!

  3. Bonjour,
    J’étais bien fière hier, d’admirer mes toiles flottantes par-dessus les oignons et l’ail qui sortent à peine de terre. J’avais une petite inquiétude cependant: est-ce que la pluie allait les traverser? En rentrant ce soir, sous une pluie assez intense justement, je les ai retirées parce que l’eau s’accumulait sur les toiles et le sol dessus restait complètement sec… pourtant j’ai bien acheté les fameuses toiles Quest. Est-ce que j’aurais dû patienter encore?
    Merci à l’avance!

  4. Michelle

    Bonjour!
    Tous mes plants de concombre, courge et succinique sont infectés de la chrysomèle rayé. Hier J’ai installé une toile géotextile et ce matin j’ai détruit les bibittes accumulées dans les fleurs. Dans la journee j’en ai trouvé d’autres. Demain je compte faire la même chose. Mais la grande question est-ce que je vais avoir des légumes quand même? Que puis-je faire d’autre?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s