Que penser de la «terre noire»?!

Par défaut

20150422BDans toutes les jardineries, voire même dans les supermarchés, on trouve des sacs de «terre noire». Pour bien des jardiniers, la terre noire semble offrir le succès garanti. Après tout, plus une terre est foncée, meilleure elle est, non?!

Non. La couleur de la terre n’a aucun lien direct avec sa qualité. De plus, ce qu’on met dans les sacs de terre noire n’est pas de la terre noire. D’ailleurs, ce n’est même pas de la terre du tout!

Déjà le fait que la terre noire soit toujours offerte à rabais devrait vous faire poser des questions. Si elle est si bonne que cela, pourquoi se vend-elle à prix de débarras?! Une terre de grande qualité serait normalement assez coûteuse, non?!

Voici ce qu’il en est :

Par une étrange faille dans le logique de l’étiquetage, au Canada et aux États-Unis (je ne sais pas pour d’autres pays), il est permis de mettre n’importe quoi dans un sac de terre. Ce qui est marqué n’a aucunement besoin de correspondre au contenu.

Or la véritable terre noire – une terre très riche en matière organique trouvée habituellement dans d’anciens marécages et appelé tchernoziom par les spécialistes – vaut trop chère à l’agriculture (la culture maraîchère, notamment) pour aboutir dans une pépinière à 1,99$ le sac. On met plutôt dans ces sacs de la tourbe noire, soit la tourbe trouvée complètement au fond des tourbières, sous la couche de tourbe blonde (la couche utilisée en horticulture). La tourbe noire est tellement pauvre en minéraux qu’elle ne donne aucune fertilisation aux plantes et tellement acide qu’elle est carrément toxique pour la plupart des plantes. C’est ce produit inutile qu’on met dans les sacs de terre noire.

C’est vrai que les fournisseurs de terres les plus honnêtes ajoutent de la chaux à leur tourbe noire pour au moins qu’elle ne tue pas les végétaux dans l’immédiat, mais il n’en reste que c’est un produit bidon, presque sans utilité pour le jardinier. On pourrait à la limite l’utiliser pour alléger un sol trop lourd, mais alors, la tourbe blonde (appelée tourbe de sphaigne ou «peat moss») est encore plus efficace à ce niveau et moins nocive aux végétaux.

Tristement, je reçois à tous les ans des lettres de jardiniers avec des platebandes mourantes, des arbres dépérissants, des potagers malades, etc. qui, parce qu’ils pensaient que la terre noire était le meilleur des sols, avaient enlevée la terre d’origine pour la remplacer – entièrement! – par cette tourbe de 3e qualité. Une plantation directement dans de la terre noire? Presque aucune plante ne pourrait suvivre à cela!

Donc, ma consigne: n’achetez pas de la terre noire et évitez tout mélange de terreau qui est censé en contenir.

Advertisements

13 réflexions sur “Que penser de la «terre noire»?!

      • Maude

        Bonjour,
        J’ai acheté de la « terre à jardin » pour mon potager, et je constate que ce n’est probablement pas beaucoup mieux que la « terre noire » dans le fond… Sur le sac, c’est écrit Contenu : tourbe de sphaigne, chaux, dolomie. J’ai mélangé ça avec du fumier de vache composté pour monter un nouveau bac potager. Alors dans le fond, mon bac ne contient pas de « vraie » terre.
        Est-ce que ce potager est voué à l’échec? Que puis-je faire pour sauver mes plants de légumes?

        Merci!

  1. c’est vrai, et..c’est faux. oui, la plus part du temps, le sac de terre noire est composé essentiellement de fond de tourbière (vieux peat moss), qu’on a balancée avec de la chaux et parfois enrichi de compost. Mais.. la plus part des « top soil » (terre à jardin), on la même composition, sauf qu’on rajoute un peu de sable. On trouve des compagnies (Fafard, entre autre)qui vendent des sacs de terre noire remplis de vraie terre noire d’humus (qui provient essentiellement de l’Ontario, au Quebec on en a pas assez pour s’en départir), et souvent elle est renforcé au compost. Facile de faire la différence, le poids. Un sac de terre de peat moss (quand il est pas trempe) est leger, la vraie terre, brune ou noire est lourde.
    De la vraie terre à jardin ou vraie terre noire est moins vendeur à cause du poids, autant pour les fabricants (poids pour le transport, matériel dur à faire sécher et sale pour les sacs) que pour le client, dans une auto, tu mets facilement 12 sacs de terre de peat moss, mais pas plus de 6 de vraie terre. Ici à ma pépinière, j’ensache un mélange de 1/3 terre noire de l’ontario,1/3 de terre brune,1/3 de compost de crevette, et , même si la terre est assez sèche, les sacs sont deux fois plus pesants que les autres types de terre commerciales

    • Réponse fort intéressante. Il est très difficile de parler de terreaux et de terres, car on ne sait jamais vraiment ce qu’il y a dans le sac. Mais le truc du poids: je vais le retenir. Dans mon coin (est du Québec), très souvent la « terre noire » n’est que de la tourbe avec un peu de chaux… et c’est vrai que que ces sacs pèsent très peu.

      • je viens de rencontrer ma représentante Fafard, je rectifie, leur terre noire est issue de fond de tourbière , mais n’a pas la consistance des autres mélanges que j’ai l’habitude de vendre, à utiliser en mélange avec le sol existant.

      • Gabrielle Nicole

        Nous avons eu une formation par Fafard sur leur Terre noire et la terre a jardin et il a vraiment mit l’emphase sur le fait que c’est réelement du fond de tourbière. Pour ma part, le fond ne contient effectivement pas de minéraux et est si lourd et si compact que la rétention en haut est trop grande et fini toujours par étouffer les racines des végétaux. Je conseil personnellement la terre noire pour du remplissage, surmonté ensuite d’un bon 6pouces de 1/2 terre a jardin et 1/2 compost. Vous devriez voir mon terrain!!! 😀

  2. Jérémy

    Qu’est-ce que de la terre à jardin est censé contenir? J’ai justement acheté plusieurs sacs de ce qui est appelé « Terre à jardin » et elle contient de la terre noire d’humus (est-ce différent de la terre noire ou est-ce la même chose?), du compost, du sable et de la chaux.

    • le poids vous le dira, la vrai terre contient des mineraux et elle est pesante, (mais le poids n’est pas non plus gage de qualité, bien sur),le « terres » fabriquées à partir des fonds de tourbière (peat moss), en font des mélange plus légers (quand les sacs sont pas trempes , bien sur). Pour moi, ce n’est pas de la terre mère, mais bon, on peut faire pousser dans la « terre » de coco, si on met les nutriments qu’il faut.Perso, j’aime travailler avec des mélanges de terre mère, on y trouve de la matière organique, des minéraux divers et idéalement de la vie microbienne et d’autre faunes.
      J’ai un centre de jardin, la terre de base en sac que j’y vends de ce temps ci, contient 60% de terre de surface, 25% de fumier composté et 15% de mousse de tourbe, selon moi, c’est un mélange de base correct. Mais je la vends $3.60 le sac de 30L. aussi, le Provigo près de chez moi, vends sa scrap 5 sacs pour $7, il doit en sortir deux van par printemps, moi 10 palette par saison (je vends aussi des mélanges maison). Le Quebecois Lambda n’achète pas de la terre, mais un prix. mais ça change tranquillement (très tranquillement, ça fait 30 ans que je sensibilise mes clients à l’importance d’acheter une terre de qualité ), tenir une jardinerie responsable, à toujours été un défit, et il est normal que plusieurs disparaissent chaque année, on s’épuise, même si on est souvent des passionnés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s