Semis à faire à l’intérieur à la mi-avril

Par défaut

20150315Nous voilà au cœur de la saison des semis intérieur. Il y a désormais autant de variétés à semer à cette saisi que des variétés que, théoriquement, vous auriez dû déjà avoir semées.

Pour voir les «rendez-vous manqués», allez voir Semis à faire à l’intérieur au début d’avrilSemis à faire à l’intérieur à la mi-marsSemis à faire à l’intérieur au début de mars, etc.

Voici les semis à faire à l’intérieur à partir de la mi-avril :

Aneth (Anethum graveolens)
Arabette (Arabis caucasica et autres)
Arachide (Arachis hypogaea)
Arctotide (Arctotis x hybrida, anc. Venidium)
Argémone (Argemone mexicana et autres)
Aster (Aster spp. (incluant Symphtrichon, Eurybia et autres)
Astilbe (Astilbe spp.)
Aubrétie (Aubrieta spp.)
Aulnée (Inula spp.)
Baptisia ou faux indigotier (Baptisia spp.)
Belle-de-jour (Convolvulus tricolor)
Bident (Bidens aurea, B. ferulifolia et autres)
Buglosse d’Italie (Anchusa azurea et autres)
Camomille allemande ou matricaire (Matricaria recutita, syn. Matricaria chamomilla)
Céraiste tomenteux (Cerastium tomentosum)
Cerfeuil (Anthriscus cerefolium)
Chardon écossais (Onopordum acanthium)
Chou frisé ou kale (Brassica oleracea acephala)
Chrysanthème annuel (Glebionis carinatum (anc. Chrysanthemum carinatum) et autres)
Clarkia élégant (Clarkia unguiculata, syn. C. elegans)
Cœur saignant (Dicentra spectabilis)
Coquelourde des jardins (Lychnis coronaria)
Corbeille d’or (Aurinia saxatilis, syn. Alyssum saxatile)
Coréopsis (Coreopsis grandiflora, C. lanceolata et autres)
Coréopsis annuel (Coreopsis tinctoria et autres)
Cosmidium (Cosmidium burridgeanum)
Croix de Malte (Lychnis chalcedonica, L. x arkwrightii)
Cupidone (Catananche caerulea)
Cynoglosse (Cynoglossum amabile)
Dahlia nain (Dahlia X)
Endive ou scarole (Cichorum intybus)
Euphorbe panachée (Euphorbia marginata)
Gaillarde vivace (Gaillardia x grandiflora et autres)
Galane ou chélone (Chelone glabra et autres)
Gazania (Gazania rigens)
Giroflée des jardins (Matthiola incana)
Godétie (Clarkia amoena, anc. Godetia amoena)
Gomphréna (Gomphrena globosa et autres)
Grande mauve (Malva sylvestris)
Gypsophile des murailles (Gypsophila muralis)
Hunnemannie (Hunnemannia fumariifolia)
Immortelle à bractées (Xerochrysum bracteatum, syn. Helichrysum bracteatum)
Immortelle ailée (Ammobium alataum)
Immortelle rose (Rhodanthe roseum et R. magnlesii, syn. Acroclinium et Helipterum)
Jasione vivace (Jasione laevis, syn. J. perennis)
Kochia (Bassia scoparia, syn. Kochia scoparia)
Lavatère annuelle (Lavatera trimestris)
Lavatère vivace (Lavatera thuringiaca, L. cachemeriana, etc.)
Liatride (Liatris spicata et autres)
Lupin ( (Lupinus polyphyllus et autres)
Lychnide de Haage (Lychnis x haageana)
Marguerite de Dahlberg (Thymophylla tenuiloba, syn. Dyssodia tenuiloba)
Marjolaine (Origanum majorana, syn. O. hortensis)
Mauve vivace (Malva moschata, M. alcea et autres)
Melampodium ou zinnia africain (Melampodium paludosum)
Mignonnette (Reseda odorata)
Mimule (Mimulus x hybridus)
Muflier ou Gueule-de-loup (Antirrhinum majus)
Némésie (Nemesia strumosa et autres)
Nicandre (Nicandra physaloides)
Nielle des blés (Agrostemma githago et autres)
Nigelle (Nigella damascena et autres.)
Origan (Origanum vulgare)
Ostéospermum (Osteospermum spp., syn. Dimorphotheca spp.)
Pavot somnifère ou pavot à opium (Papaver somniferum, syn. P. laciniatum, P. paeoniflorum)
Pennisétum (Pennisetum villosum, P. setaceum)
Persil (Petroselinum crispum)
Phlox annuel (Phlox drummondii)
Pied d’alouette annuel (Consolida ambigua, C. regalis, anc. Delphinium)
Platycodon (Platycodon grandiflorum)
Pois vivace (Lathyrus latifolius)
Polémoine ou échelle de Jacob (Polemonium caeruleum, P. reptans, etc.)
Pourprier (Portulaca grandiflora)
Quatre-heures (Mirabilis jalapa)
Queue de lièvre (Lagurus ovatus)
Reine-marguerite (Callistephus chinensis)
Romarin (Rosmarinus officinalis)
Rudbeckie glorieuse (Rudbeckia hirta)
Rudbeckie hérissée (Rudbeckia hirta)
Sagine des montagnes (Arenaria montana)
Sauge à feuilles de lyre (Salvia lyrata)
Sauge éclatante (Salvia splendens)
Sauge hormin (Salvia viridis, syn. S. horminus)
Sauge sclarée (Salvia sclarea)
Scabieuse des jardins (Scabiosa atropurpurea)
Sidalcée (Sidalcea malviflora et autres)
Silphium (Silphium perfoliatum, S. laciniatum, etc.)
Soleil du Mexique (Tithonia rotundifolia)
Souci (Calendula officinalis)
Statice vivace (Limonium platyphyllum (syn. L. latifolium) et autres)
Tabac d’ornement (Nicotiana alata, N. sylvetris et autres)
Talinum ou bijoux d’Opar (Tanlium paniculatum et autres)
Thermopsis ou faux-lupin (Thermopsis villosa et autres)
Thunbergie ailée (Thunbergia alata)
Thym serpolet (Thymus serpyllum, T. praecox et autres)ù
Tomate (Solanum lycopersicum)
Zinnia rampant (Sanivitalia procumbens)

Pour plus de renseignements sur la culture des semis, je vous suggère le livre Les idées du Jardinier paresseux : Semis, de Larry Hodgson.

Publicités

3 réflexions sur “Semis à faire à l’intérieur à la mi-avril

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s