Un arrosage en absentia

Par défaut

20150323Arroser des plantes d’intérieur quand vous vous absentez est toujours un problème. Même si vous confiez le travail à un voisin ou à un ami, il est fort probable que certaines plantes souffriront. Mais il est facile d’organiser les plantes pour qu’elles n’aient pas besoin d’arrosage pendant 8 à 12 semaines et même plus.

Il suffit de bien les arroser avant de partir, de les laisser s’égoutter (le terreau doit être à peine humide, pas détrempé), d’enlever toute feuille ou fleur morte ou mourant (elles ne feront que pourrir pendant votre absence), puis de les insérer dans un sac de plastique transparent (un sac de nettoyeur ou sac transparent pour les feuilles d’automne, par exemple), soit seules (pour les grosses plantes) ou en groupes (pour les plus petites).

Scellez bien le sac et retirez les plantes du plein soleil (le soleil qui tape sur un contenant fermé peut faire cuire les plantes qu’il contient!), puis partez en paix. Sans possibilité d’évaporation, l’eau restera à l’intérieur du sac et ainsi vos plantes profiteront d’un terreau humide pendant des mois!

N’ayez pas crainte que vos plantes «manqueront d’air» dans un sac scellé: les plantes produisent de l’oxygène et absorbent le bioxyde de carbone le jour, puis font le contraire la nuit. Ainsi, elles produisent tout l’air dont elles ont besoin pour bien respirer.

Combien de temps une plante peut-elle vivre dans un sac scellé? Facilement 6 mois et peut-être bien 8 à 12 mois. À moment donné, la plante finit par grandir en taille et alors, par utiliser toute l’eau disponible. Au pire, sa croissance s’arrêtera. Mais 12 mois, c’est bien assez pour vous permettre de faire le tour du monde!

20150323BEt il y a une exception à cette règle: les plantes succulentes (cactées, crassulas, sansevières, etc.) tolèrent mal une forte humidité. Par contre, elles utilisent peu d’eau pour leur survie. Dans leur cas, arrosez bien et retirez la plante de toute fenêtre ensoleillée, mais cette fois-ci, sans sac de plastique. À l’air libre, elles s’assècheront, mais très lentement. Même après 6 mois, elles seront encore en vie, bien que peut-être un peu ratatinées.

Advertisements

Une réflexion sur “Un arrosage en absentia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s