Truc du jour

Ce n’est pas que sur les vêtements que l’on pratique le lessivage

276.K

Dans le domaine horticole, «lessivage» veut dire verser abondamment de l’eau sur un sol afin de faire dissoudre les sels minéraux en trop. Et après, on rejette l’eau contaminée. On l’applique notamment sur les sols contaminés aux sels de déglaçage à la fonte des neiges, mais encore plus couramment, sur les plantes cultivées à l’intérieur. C’est que, à force d’arroser une plante dans un milieu fermé (où une soucoupe collecte les surplus d’eau qui sont par la suite réabsorbés par la plante), son terreau finit par être contaminé aux sels minéraux excessifs (calcium, sodium, potassium, phosphore, etc.).

Ces sels sont naturellement présents dans l’eau d’arrosage ainsi que dans les fertilisants qu’on applique et sont, en petite quantité, bénéfiques aux plantes. Mais quand ils s’accumulent dans le sol, ils «brûlent» les racines des végétaux. Les eaux dures (ce qui est généralement le cas des eaux traitées) en contiennent beaucoup plus que l’eau de pluie et les eaux additionnées d’engrais, encore plus encore. L’eau distillée est la seule qui ne contienne pas des sels minéraux.

20150222Quand on voit un cerne croûté blanc ou jaunâtre se former sur la paroi intérieure du pot ou sur la tige de la plante, c’est signe que le lessivage est plus que nécessaire. À ce point, le surplus de sels a probablement déjà commencé à tuer les racines. Mieux vaut faire un lessivage avant d’arriver à ce point.

Il est sage de faire un lessivage 2 ou 3 fois par année. Si l’eau de votre robinet est très dure, soit d’un pH de 7,5 ou plus (votre municipalité pourrait vous le dire), un lessivage aux 2 mois n’est pas exagéré. Si la plante passe l’été à l’extérieur, la pluie fera le travail de lessivage pendant ses mois en plein air. Certaines plantes tolèrent mal les sels minéraux (dracénas, plante araignée, azalées, etc.) et méritent un lessivage plus fréquent que les autres.

Pour lessiver une plante, enlever sa soucoupe et placez-la dans l’évier, dans la baignoire ou à l’extérieur. Arrosez-la normalement, assez pour bien humidifier la motte. Maintenant, attendez 5 minutes (cela donnera le temps aux sels présents dans le terreau de se dissoudre), puis arrosez encore, aussi abondamment, laissant l’eau en surplus s’écouler dans le drain/la nature. Cela entrainera l’eau contaminée hors du pot et votre plante sera beaucoup plus heureuse!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

3 comments on “Ce n’est pas que sur les vêtements que l’on pratique le lessivage

  1. Ping : Comment prévenir les pointes brunes | Jardinier paresseux

  2. Ping : Si l’eau est dure… | Jardinier paresseux

  3. Ping : Le spathiphyllum : pas tout à fait aussi facile à cultiver qu’on le dit – Jardinier paresseux

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :