Le bon nichoir

Par défaut

20150314AQuel jardinier n’aime pas attirer des oiseaux dans son jardin. Il paraît donc logique qu’installer un nichoir (maison d’oiseaux) serait une bonne idée. Et les jardineries et quincailleries en vendent une vaste gamme de variétés. Mais une fois installés dans le jardin, la plupart des ces nichoirs n’attirent aucun oiseau, ou s’ils en attirent, ce sont seulement les moineaux et les étourneaux qui y élisent résidence. Pourquoi cet échec? D’abord, sachez tout de suite que seulement une petite minorité des oiseaux habiteront dans un nichoir artificiel. La plupart des espèces préfèrent faire leur propre nid, à la fourche d’une branche, dans un arbuste, au sol, dans une falaise, etc., selon l’espèce. Essentiellement, les rares oiseaux qui accepteront un nichoir sont les espèces qui, dans la nature, préfèrent nicher dans la cavité naturelle d’un arbre: troglodytes, sitelles, certaines hirondelles, etc.

20150314B

Sympa, mais pas nécessairement au goût de la gent ailée.

Deuxièmement, même un oiseau qui pourraient accepter de nicher dans un nichoir artificiel a des préférences très nettes quant à son logis: il lui faudra un nichoir de dimensions appropriées, avec une ouverture de taille convenable, ni trop grosse, ni trop petite, placé à telle ou telle hauteur du sol et tout ça, dans un environnement convenable. La plupart des nichoirs commerciaux – avec leurs jolies couleurs, leurs petites fenêtres décorées de rideaux, leur écriteau «Bienvenue», etc. – n’attireront que des moineaux. Les «oiseaux désirables» préfèrent généralement les nichoirs simples, faits de bois non peint et de couleur terne proche des bruns et gris des troncs d’arbre! Parmi les choses à retenir si vous voulez installer un nichoir pour attirer des oiseaux: • Les nichoirs munis d’un perchoir droit placé sous l’ouverture sont déconseillés: ils tendent à attirer les moineaux; 20150314• Peu d’oiseaux habiteront un nichoir à comportements multiples: la plupart sont territoriaux et préféreront des nichoirs indépendants et d’ailleurs bien espacés de leurs voisins; • L’un des rares oiseaux qui niche en colonies, l’hirondelle noire, n’est retrouvé au Québec que dans le sud-ouest de la province et pas du tout en Europe. De plus, il doit avoir une abondance d’insectes volants dans les environs. Donc, il faut essentiellement vivre à la campagne, près de l’eau, là où les mouches et les moustiques prolifèrent. La vaste majorité des superbes nichoirs installés pour cette espèce demeurent inoccupés, sinon par des étourneaux; • Il faut un nichoir qu’on peut ouvrir facilement pour son nettoyage annuel, sans lequel il devient infesté de mites, de poux et d’autres insectes prédateurs qui peuvent tuer les oisillons; 20150314D• Pour protéger les oisillons contre les prédateurs (écureuils, ratons laveurs, etc.), on peut installer un tunnel protecteur de type Bird Guardian. Voici deux documents sur les nichoirs que j’ai trouvés sur l’Internet et qui sont adaptés aux besoins des lecteurs nord-américains: Club des ornithologues de Québec Fondation de la nature du Québec. Et voici un fournisseur de nichoirs: Permabitat.

Pour l’Europe (car il faut toujours utiliser des nichoirs adaptés aux oiseaux locaux!), voici un site intéressant: Nichoirs.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s