Évitez les arbres aux racines superficielles près des plates-bandes

Par défaut

20150219ASi vous avez à planter des arbres chez vous, un facteur à considérer est son type d’enracinement… surtout si vous êtes un jardinier invétéré.

Voyez-vous, certains arbres ont des racines qui poussent surtout en profondeur ou ont des racines peu développées ou bien espacées. Ces arbres ne devront pas poser des problème à vos plantations ornementales, même à long terme, à moins que la couche de terre arable y soit très mince (même un arbre à racines normalement profondes en produira en surface s’il y a, par exemple, une strate rocheuse juste sous le surface du sol).

20150219BD’autres au contraire ont surtout des racines superficielles qui viendront rapidement jouer dans votre jardin, asséchant et appauvrissant le sol et rendant le jardinage difficile. Et elles soulèvent les tuiles de la terrasse, déséquilibrent les allées et sentiers, brisent les trottoirs, etc. Il est même difficile de maintenir un gazon en leur présence! C’est certain que ces arbres peuvent peuvent mériter une place dans un grand parc, mais ils ne sont pas recommandés si vous pensez un jour faire du jardinage.

Notez que la situation est encore plus grave près d’un potager. Idéalement, vous ne planterez aucun arbre, peu importe la profondeur des racines, près d’un potager, ni même de grands arbustes. Ou, vu de l’autre point de vue, l’un des critères de base dans la sélection du site pour tout potager futur devrait toujours être l’absence de tout arbre ou grand arbuste dans les environs. Racines + potager = mélange toxique!

Les coupables

Voici quelques arbres à racines superficielles ou très denses qu’il faut, dans la mesure du possible, éviter de planter si vous voulez un beau gazon, une belle plate-bande ou un potager productif.

Aulne (Alnus spp.)

Bouleau blanc d’Europe (Betula pendula)

Bouleau jaune (Betula alleghaniensis)

Bouleau noir (Betula nigra)

Chêne des marais (Quercus palustris)

Épinette ou épicéa (Picea spp.)

Érable à sucre (Acer saccharum)

Érable argenté (Acer saccharinum)

Érable de l’Amour (Acer tataricum ginnala)

Érable de Norvège (Acer platanoïdes)

Érable rouge (Acer rubrum)

Frêne (Fraxinus spp.)

Hêtre  (Fagus spp.)

Liquidambar (Liquidambar spp.)

Magnolia (Magnolia spp.)

Mélèze (Larix spp.)

Orme (Ulmus spp.)

Peuplier (Populus spp.)

Pin blanc (Pinus strobus)

Pruche (Tsuga spp.)

Robinier (Robinia pseudoacacia)

Sapin (Abies spp.)

Saule* (Salix spp.)

Thuya ou «cèdre» (Thuja spp.)

Tulipier (Liriodendron spp.)

*Les saules arbustifs ont un système racinaire moins développé que les grands saules (arbres) et peuvent mériter une place près d’une plate-bande.

Publicités

7 réflexions sur “Évitez les arbres aux racines superficielles près des plates-bandes

  1. Frederick Michaud

    Est-ce que le bouleau blanc (a papier) est sujet a envahir les drains de fondation ? Ma ligne de terrain en comporte des grands, matures, d’une 10M environ et qui sont à 15-20 pieds de la maison…

  2. Lionel CAYET

    Je voulais planter un ginkgo biloba. En préparant le trou je tombe sur de la roche à 40 cm. Le pépiniériste me dit que ça ira quand même. J’ai envie de me rabattre sur l’érable rouge qui a des racines plus superficielles mais cet arbre est plus sensible aux maladies contrairement au ginkgo qui a ma préférence. Qu’en pensez-vous ? Pas de plate-bandes de ce côté là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s