Jetez un coup d’œil sur les bulbes en dormance

Par défaut

20150128Beaucoup de jardiniers conservent certains bulbes non rustiques dans la maison pendant l’hiver : glaïeuls, cannas, callas, bégonias tubéreux, etc. À cette date, ils sont en dormance et on les imagine bien endormis, à l’abri de tout contretemps… mais ce n’est pas nécessairement vrai. Vous les avez entreposés à sec et probablement au frais (ce deuxième détail est moins important que le premier) et c’est bien, mais il arrive des imprévus. Ainsi, il vaut la peine d’inspecter vos bulbes de temps à autre au cours de l’hiver.

Les bulbes que vous avez cultivés en pot pendant l’été et conservés en pot pendant l’hiver sont moins faciles à inspecter… mais aussi moins sujets aux contretemps.

C’est plutôt les bulbes entreposés en sac ou en boîte qu’il vaut mieux regarder. Il suffit de les sortir du sable, de la tourbe, du papier journal, etc. dans lesquels ils sont entreposés et de les inspecter individuellement.

S’ils paraissent ratatinés, vaporisez-les avec de l’eau claire et de laissez-les absorber cette humidité pendant 15 à 20 minutes avant de les resserrer : vous verrez les rides disparaître comme par magie!

Parfois un bulbe commence à pourrir… et cette pourriture peut s’étendre aux bulbes voisins. Un bulbe pourri sentira le moisi (odeur de pomme de terre pourrie) et sera ramolli et brun ou noir sur la partie endommagée (encore, comme une pomme de terre pourrie). Dans la plupart des cas, il n’y a rien à faire : mettez le bulbe pourrissant au compost. Pour les rhizomes (canna) ou les racines tubéreuses (dahlias), il est souvent possible d’exciser au couteau la partie pourrie (surtout si ce n’est qu’un début de pourriture). Il faut couper un peu «dans le bon» afin d’éliminer complètement la pourriture. Après, conservez ce bulbe à part des autres, dans une boîte ou sac différent, au cas où.

Et voilà ! Ce n’est pas plus compliqué que cela ! Et pour ne pas oublier d’inspecter vos bulbes temps en temps, pourquoi ne pas ajouter une «journée d’inspection» mensuelle à votre agenda, et ce, éventuellement, depuis leur rentrée à l’automne. Il n’en faut pas plus pour bien conserver vos bulbes pendant l’hiver !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s