Pas de hamburger pour le gobe-mouche

Par défaut

20150122La dionée gobe-mouche (Dionaea muscipula) est une plante carnivore munie de petits pièges qui attrapent les insectes. Un mythe circule qui dit que, à défaut d’insectes pour la nourrir, on devait lui donner de petits morceaux de hamburger. Mais c’est bien un mythe! L’hamburger est trop gras et donnera une «indigestion» à la plante, menant possiblement à sa mort. Vous pouvez la nourrir avec une mouche ou un autre petit insecte, ou pas du tout, mais pas avec de la viande… ni avec de l’engrais, qui est toxique pour la dionée comme pour la plupart des plantes carnivores. Même si votre dionée ne reçoit jamais de «nourriture» de sa vie, elle peut quand même très bien pousser et survivre pendant plusieurs mois.

La dionée, même si elle se vend partout comme plante d’intérieur, est plutôt mal adaptée à nos maisons. Après l’achat, enlevez le terrarium de plastique qui la recouvre; il sert à maintenir la plante en bon état pendant le transport, mais n’est pas utile pour la survie à long terme de la plante. Comme la dionée ne tolère pas le calcaire présent dans les terreaux commerciaux et dans l’eau de robinet, il faut la cultiver dans de la mousse de sphaigne (elle y pousse normalement déjà à l’achat) et l’arroser à l’eau de pluie ou à l’eau distillée. Placez le pot dans une soucoupe toujours remplie d’eau, car il faut récréer les conditions équivalentes à celles de son marécage d’origine. Il lui faut un maximum de soleil (il peut aussi pousser sous une lampe fluorescente) et une forte humidité ambiante. L’hiver, la plante entre normalement en dormance et perd une bonne partie de son feuillage. Il faut lui donner un emplacement froid pendant cette période, tout en évitant le gel.

Ma suggestion? Considérez la dionée comme une plante temporaire. Donnez-lui les meilleures conditions possibles et encourager les enfants du quartier à venir lui apporter de petits insectes à manger (les enfants, naturellement sadiques, vont adorer l’expérience!) Mais ne pleurer pas quand elle meurt: elle n’est pas faite pour vivre éternellement dans nos maisons.

Publicités

2 réflexions sur “Pas de hamburger pour le gobe-mouche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s