Truc du jour

Déjà le temps des semis ?

Truc du jour semisOui, le Nouvel An vient à peine de commencer et il est déjà temps de faire les premiers semis! Du moins, si vous voulez des cordylines australes (Cordyline australis, syn. C. indivisa), aussi appelées dracénas des jardins, qui vaillent la peine de planter au printemps. Cette plante en forme de fontaine grâce à ses feuilles étroites arquées est utilisée traditionnellement dans le centre des bacs à fleurs depuis l’époque victorienne. Elle ne fleurit normalement pas ; on la cultive pour son port majestueux. Mais la croissance de cette plante – en fait un arbre dans sa Nouvelle-Zélande natale – est très lente, donc il faut la semer tôt.Faites tremper les graines dans de l’eau tiède pendant 24 heures (un thermos serait utile à cette fin), puis semez à 15 mm de profondeur dans un terreau léger. Les graines germent très lentement – en 4 à 6 semaines – sous une chaleur assez intense: 25-27 ˚C.

Personnellement, cependant, je ne sème plus des cordylines dans la maison. Je garde plutôt mes anciennes d’année en année en les rentrant dans la maison l’hiver. Évidemment, avec le temps, soit après 7 ou 8 ans, elles deviennent trop hautes et se dénudent à la base, mais alors, je bouture ou marcotte la tête, ce qui me donne une plante de la taille désirée. Et je coupe aussi la tige nue restante en sections d’environ 8 cm de longueur, ce qui me donne une foule de boutures. Même taillée presque au sol, la souche donnera aussi un nouveau plant. Croyez-le ou non, on peut même bouturer les grosses racines épaisses de la cordyline et obtenir de nouveaux plants. Cette taille se pratique en février ou au début de mars afin que les boutures aient le temps de faire de beaux plants pour l’été.

Évidemment, vous pouvez aussi tout simplement acheter des cordylines en pépinière au printemps. Elles se vendent un peu partout, mais sont assez coûteuses; c’est pourquoi je préfère conserver mes plants d’une année à l’autre.

 

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

0 comments on “Déjà le temps des semis ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :